Comment financer sa formation CACES ?

financer-sa-formation-caces

Valorisez vos connaissances et votre savoir-faire en matière de conduite d’engins spécifiques en manutention, et transport et en logistique. Performez-vous en développant vos capacités personnelles à des fins professionnelles ! Soyez compétent en tout lieu et à tout moment, certes, manipuler en toute sécurité a un prix, mais faîtes-le à tout prix !

Votre apprentissage certifié

Quelque soit votre situation professionnelle aujourd’hui, sachez que plusieurs possibilités de financement, partiel ou total, vous sont désormais disponibles, pour votre formation CACES. Et que vous soyez débutant ou expérimenté, saisissez l’opportunité d’y obtenir aussi un permis CACES, selon la catégorie de formation, dans laquelle vous souhaitez exceller (cariste, PEMP, BTP, grues auxiliaires), voir ce site pour en savoir plus.

Vos alternatives de prise en charge

Bien qu’indispensable, toute formation CACES n’est pas gratuite, mais fort heureusement, accessible par tous.

En tant que « demandeur d’emploi », d’une part, le Pôle Emploi peut vous aider à financer votre formation CACES, si vous y êtes inscrit dans le cadre de l’Action de Formation Conventionnée (AFC). Dans ce cas, le taux de financement varie d’une personne à l’autre, en fonction de son âge, de son activité professionnelle précédente, de ses droits à l’assurance chômage, etc… Et d’autre part, vous pouvez aussi prendre avantage des dispositifs d’aide financière auprès de votre Conseil Régional. Par ailleurs, si vous êtes âgé de plus de 25 ans, un Contrat de professionnalisation peut être mis à votre disposition, afin de favoriser votre réinsertion professionnelle.

Si vous êtes « intérimaire », vous pouvez vous approcher de votre Agence Intérimaire, afin qu’elle contribue financièrement à votre formation CACES, suivant le Fonds d’Assurance de Formation de Travail Temporaire (FAFTT). Vous avez un droit à la formation d’une durée maximale de 40 heures par tranches de 2700 heures travaillées, dans la limite de 120 heures.

En tant que « salarié valide », vous êtes libre de prendre l’initiative de suivre une(des) formation(s) CACES, et ce, afin d’accéder à un niveau de qualification supérieur, en profitant de votre Congé Individuel de Formation (CIF), ou de votre DIF (Droit Individuel à la Formation), ou de votre CPF (Compte Personnel de Formation), ou tout simplement dans le cadre d’un plan de formation initialement prévu par l’entreprise.

En tant que « salarié handicapé », vous bénéficiez d’un droit au financement de votre formation CACES, par le biais de l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées (AGEFIPH).

En tant que « travailleur indépendant », vous pouvez recourir au Fond d’Assurances Formation (FAF) si vous y êtes affilié. Généralement, les aides financières accordées sont versées en remboursement des sommes avancées. Bien entendu, cette option n’empêche guère le fait que vous préféreriez investir carrément vos fonds personnels, dans l’ambition de contribuer juste à l’évolution et au développement de vos acquis.

Un choix de formation significatif pour votre parcours professionnel

Le CACES est un certificat spécialement conçu pour votre métier de Transport et de Logistique.

Ainsi donc, que ce soit pour passer votre premier CACES, ou pour renouveler une formation CACES antérieure, ou même pourquoi pas pour compléter vos compétences, la formation à la conduite d’engins ou de l’équipement de travail en sécurité, demeure toujours un réel plus nécessaire, autant pour votre employeur, que pour vos collaborateurs sur le terrain et pour vous-même l’employé, dans l’objectif d’une exécution optimale de toute tâche logistique ; voire sans doute un atout à ne pas sous-estimer, si vous êtes à la recherche de nouvelles aubaines professionnelles. Conduire des engins mobiles, de chantier ou de levage c’est bien, mais en maîtriser la conduite en toute sécurité, c’est mieux ! Alors, n’hésitez plus à faire de la formation CACES, l’une de vos priorités professionnelles !