La formation professionnelle continue en France

professionnelle continue

La formation professionnelle continue se concrétise par une négociation collective. Elle comprend plusieurs modalités d’accès qui varie selon le statut de la personne qui souhaite en bénéficier. Avec la mise en place du compte personnel de formation en 2015, ce critère est devenu plus simple, puisque l’accès à la formation est désormais lié à la personne.

La formation professionnelle continue en France

La mise en place de cette formation a largement été réformée depuis les 70 dernières années. En effet, l’Etat, les entreprises, les Conseils régionaux, les organismes de formations privés et publics, les syndicats et les organisations professionnelles sont maintenant mobilisés pour que chacun ait droit à ces formations diplômantes. Depuis le 1er janvier 2015, un nouveau dispositif est entré en vigueur il s’agit du compte personnel de formation ou le CPF. Grâce à ce changement significatif, la formation professionnelle continue ainsi que l’apprentissage sont devenu un secteur économique représentant près de 1,52 % du PIB français. Face à cette donnée, on peut s’appuyer sur le fait que l’éducation et la formation professionnelle sont au cœur des priorités de la France. Pour l’Hexagone, ces pratiques sont le socle de l’éducation permanente qui se définit comme étant une formation s’effectuant tout au long de la vie.

Les avantages de ces formations

La formation professionnelle continue permet aux jeunes qui sont déjà engagés dans la vie active d’acquérir de nouvelles compétences. De même pour les adultes, ces formations comme celles à découvrir sur http://www.formation-adulte.net/, permettent un accompagnement individuel pour optimiser leurs compétences individuelles afin de mieux sécuriser leurs emplois. Ce système offre la possibilité d’obtenir des diplômes du système initial mais aussi d’entrer dans des parcours qualifiants ou non qualifiants. Les actions de courte durée durent en moyenne 48 heures en 2012. Il y a aussi le système d’apprentissage qui a pour but de dispenser aux jeunes de 16 à 25 ans des formations générales, théoriques et pratiques afin d’obtenir des diplômes CAP au BTS. Le dispositif propose même un enseignement en alternance pour que les jeunes puissent acquérir une expérience professionnelle tout en étudiant.

 Pour les professionnels, la formation professionnelle continue est un moyen de renforcer les compétences et d’améliorer les compétences en vue d’évoluer dans leurs carrières. C’est aussi un moyen de contribuer au maintien et l’amélioration du niveau de qualification. Pour rappel tout le monde peut bénéficier de ces formations que ce soit les demandeurs d’emploi, les salariés du privé et du public ou encore les étudiants. Le financement de la formation professionnelle continue est pris en charge par les Régions, l’Etat ainsi que les entreprises.